Ready for take off

 

ActualitésDamien Blairon: itinéraire d’un enfant passionné

Damien Blairon est depuis toujours passionné d’aéronautique et d’aéromodélisme. Comme il aime à le dire, tel Obélix, il est tombé dans la marmite dès son plus jeune âge.

De l’aéromodélisme à l’aéronautique

Depuis ses 8 ans, il utilise et fabrique des modèles d’aéronefs . Il sillonne les clubs, interroge, apprend, observe et met en pratique. A 14 ans, il se lance dans les cours d’aviation et s’envole à son tour.

Il passe son brevet de pilote à sa majorité, en même temps que son bac pro aéronautique. Le sésame en poche , il rentre chez Airbus Helicopters en tant que Col Bleu . Damien travaille aux différents étapes de la chaîne de production. Au sein de cet acteur de référence, il acquiert une large expérience opérationnelle. Il est technicien sur Ecureuil, Dauphin, Super Puma, NH90 et Tigre. Il occupe plusieurs postes :  ajusteur cellule, composite , hydraulique, électronique, piste.

L’aventure du drone

Puis, fort de cette expérience,  il lance sa propre activité au moment où les drones se développent. Il crée et fait homologuer 12 modèles de drones par la DGAC. Durant cette période il conçoit une nouvelle technique de fabrication de coque full-carbone. Cette technique inédite lui permet de gagner 8 à 15% de masse par rapport aux coques actuelles. Un gain qui permet d’augmenter la durée de vol de 45 à 120 minutes contre 30 minutes environ maximum pour les modèles existants.

Du drone à la voiture volante

En 2021, il rencontre un entrepreneur Avignonnais qui comprend rapidement l’intérêt des drones et le marché qui s’ouvre autour des eVTOL, les aéronefs électriques à décollage et atterrissage vertical. Celui-ci lui fait confiance et s’associe en créant une nouvelle société dédiée à ce nouveau marché et apporte 300 KE.

Damien dispose alors des moyens nécessaires pour concevoir un projet fou : celui de la première voiture volante. Il aménage une unité de fabrication avec tout le matériel nécessaire pour fabriquer ses moules et assembler les composants. Puis il recrute un ingénieur, Azouaou Ghezali, avec qui il met au point et teste le prototype informatique. Les plans de la voiture volante sont donc finalisés en CAO. Le modèle a subi toute une batterie de tests de résistance des matériaux. Le maitre moule est en cours de finalisation : il permettra bientôt de fabriquer les premières coques , les premiers châssis, à équiper ensuite de moteurs, batteries et composants électroniques.

Il faut désormais envisager une seconde levée de fonds de 6 millions d’euros pour construire et tester les prototypes jusqu’à la phase d’homologation.

 

L’aventure passionnante de Damien Blairon se poursuit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tous droits réservés - BLR Aviation 2022 - Contact : 04.90.89.01.34 / damien@blraviation.com